Une certaine distance face au conflit personnel peut favoriser un raisonnement sage et judicieux

Si l’on se trouve confronté à un dilemme (inter)personnel troublant, tel qu’un(e) conjoint(e) qui vous triche, vous pouvez réfléchir de manière plus judicieuse si vous le considérez comme le ferait un observateur extérieur, selon une étude.

Ces résultats sont les premiers à démontrer l’existence d’un nouveau type de biais cognitif que l’on entretient lorsqu’il s’agit du raisonnement sage et judicieux quant au dilemme concernant les relations interpersonnelles. Les chercheurs la nomment « biais du Paradox de Salomon », selon le célèbre roi qui était connu pour sa sagesse, mais qui échouait à prendre de « bonnes » décisions personnelles.

Les chercheurs de l’Université du Michigan ont demandé aux participants de l’étude, qui ont tous déclaré être dans une relation amoureuse monogame, de réfléchir sur un conflit relationnel. Ils ont été invités à vivement imaginer un scénario dans lequel leur partenaire ou le partenaire d’un ami avait été infidèle, et ont ensuite été invités à répondre à une série de questions sur ce scénario.

Les questions ont été conçues pour puiser dans les dimensions du raisonnement judicieux, comme la capacité à reconnaître les limites de ses propres connaissances, à la recherche d’un compromis, à prendre en compte les points de vue des autres, et à reconnaître les différentes manières dont le scénario pouvait se dérouler.

Les résultats des expériences indiquent que les participants qui ont été invités à raisonner sur le conflit relationnel d’un ami ont fourni des réponses plus judicieuses que ceux qui ont été invités à raisonner sur leur propre conflit relationnel.

Dans une seconde expérience, les scientifiques ont cherché à savoir si la distance personnelle (personal distance) peut faire une différence. La procédure est similaire à la première expérience, mais cette fois ils ont demandé explicitement aux participants de prendre soit une perspective à la première personne (« vous mettre dans cette situation ») ou une perspective à la troisième personne (« vous mettre dans les chaussures de votre ami ») lors du raisonnement sur le conflit.

Les résultats confirment ceux de la première expérience : les participants qui ont réfléchi à leur propre relation conflictuelle en fonction d’une perspective à la première personne ont montré un raisonnement sage moins judicieux que ceux qui ont réfléchi au conflit relationnel d’un ami.

Mais prendre le point de vue d’un étranger semblait éliminer cette distorsion : les participants qui ont pensé à leur propre relation de conflit à travers les yeux d’un ami étaient tout aussi sages que ceux qui pensaient au conflit d’un ami.

Fait intéressant; les résultats d’une troisième expérience où l’on a comparé, les données de jeunes adultes (20-40 ans) à celle d’adultes plus âgés (60-80 ans) ont indiqué que, contrairement à l’adage affirmant que la sagesse s’acquiert avec l’âge, les participants plus âgés étaient plus sages dans le raisonnement sur leur propre relation conflictuelle que leurs homologues plus jeunes.

Ensemble, ces résultats suggèrent que la distanciation face à un problème personnel en l’abordant comme un étranger peut être la clé de raisonnement sage et judicieux.

Ainsi, ces chercheurs sont les premiers à pouvoir démontrer qu’il existe un moyen simple d’éliminer ce biais dans le raisonnement en parlant de soi-même à la troisième personne et en utilisant notre nom lors de la réflexion sur un problème relationnel. Ainsi, lorsque nous employons cette stratégie, nous sommes plus susceptibles de réfléchir sagement et judicieusement sur une question, un problème ou un litige.

— –
source

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s